Fils de David

David dans les mémoires : La bande de Qeïla
(1 S 22,2) Alors se rassemblèrent autour de lui tous les gens en difficulté, tous les endettés et tous les mécontents et il devint leur chef. Il y eut avec lui dans les 400 hommes. Le commando de David défend les petits villages comme Qeïla contre les philistins (1 S 23).

Premiers écrits sur David : l'ancêtre d'Ezéchias
(2 R 18,3s)  Il fit ce qui est droit aux yeux de YHWH exactement comme David son père. C'est lui qui fit disparaître les hauts lieux...  C'est Ezéchias qui, héritier de David, fait disparaître les hauts lieux. En fait, il supprime les cultes tribaux dans le Nord qui, après sa défaite contre l'Assyrie, doit se réfugier dans le Sud et, pour faire l'unité entre le Sud et les réfugiés du Nord, Ezéchias tente une centralisation du culte autour de Jérusalem qui voit sa population multipliée par dix. Ezéchias donne des titres de noblesse à sa royauté en l'enracinant dans l'ancêtre David qu'il voit déjà à la tête d'un royaume unifié du Nord et du Sud, alors que David n'a été qu'un petit roi de Hébron puis de Jérusalem, sans aucune prétention sur le Nord qui échut à Saül.

David après l’exil à Babylone, Au temps du second Temple.
Fin de la dynastie de David (Za 3) On ne parle plus du descendant de David. Zorobabel est éliminé et le grand prêtre Josué reçoit à lui seul tous les pouvoirs qui lui sont conférés par l'Ange du Seigneur qui fait taire le Satan qui voudrait l'accuser. L'ange débarrasse Josué de son péché et lui remet des habits de fête. Et pourtant un germe est annoncé dans les termes davidique de la prophétie de Jessé. On a donc un prêtre au seuil du ciel avec les anges et le Satan et qui prophétise la venue d'un "Germe" davidique. Ce texte ajouté à l'ensemble des sept visions de Zacharie annonce les textes apocalyptiques de Qumran (Règle annexe in fine) où le Messie prêtre et le Messie prophète attendent la venue d'un Messie d'Israël qui est un Messie davidique.

L’attente d’un nouveau David : Les trois Messies à Qumran  
Règle de la communauté 9,11 : "Jusqu'à la venue du Prophète et des Oints d'Aaron et d'Israël." Règle annexe 2,12-14 : "Quand Adonaï aura engendré le Messie parmi eux, le prêtre entrera à la tête de toute la congrégation d'Israël... Et ensuite entrera le Messie d'Israël."

L’attente d’un nouveau David chez les Nazôréens F. Josèphe
Dans toutes les familles de Bethléem les gens avaient des arbres généalogiques qui les rattachaient à David de sorte que les courants apocalyptiques qui attendaient un Messie d'Israël formaient le groupe des Nazôréens rigoristes (netzer = branche, rejeton, progéniture) (Is 11,1) (ou encore "observants") qui attendaient le Messie d'Israël. C'était un courant légitimiste qui pouvait faire peur au pouvoir et surtout à Hérode qui écrasait les mouvements de Galilée s'opposant à son pouvoir au nom du messianisme. (Voir NODET, "Essai sur les origines du Christianisme", p. 255). Les prêtres utiliseront ce titre de Jésus (issu de Bethléem) pour en faire un rival de César, ce qui légitimera aux yeux de Pilate une crucifixion avec pour motif : Jésus le nazôréen, roi des juifs (le motif de crucifixion devait être affiché et être parfaitement exact) (cf. Martin Hengel, crucifixion).   

Depuis sa naissance.
Jésus Nazôréen, fils de David  (Mt 2,23Et vint habiter une ville appelée Nazareth pour que s'accomplisse ce qui avait été dit par les prophètes : Il sera appelé Nazôréen.  Il n'est pas dit Nazaréen (habitant de Nazareth) bien que Nazareth en Galilée ait pu devenir évocateur des Galiléens en marge du pouvoir (Flavius Josèphe aura mission par les Romains de calmer les ardeurs révolutionnaires des Galiléens qui faisaient peur au pouvoir) (Ac 10,37). L'allusion à un Naziréen n'est pas impossible.   Mais l'écriteau de la croix dans Jean est sans équivoque : Si l'écriteau de la croix porte comme chef d'accusation Jésus le Nazôréen  roi des juifs c'est que Pilate pouvait se réfugier derrière ce grief pour se couvrir aux yeux des autorités romaines (Jn 19,15); (Jn 19,19). Jésus, né à Bethléem de famille bethléémite a bien pu être perçu comme un partisan légitimiste du retour de David (Mc 12,35). C'est ce grief que les prêtres ont, non sans fondement, présenté à Pilate et qui l'a convaincu.  

Index

Retrouvez un mot clé du vocabulaire, un personnage, un lieu, un événement...

Les derniers articles publiés :

Les publications de référence :

les_seuils_de_la_foi

Editions Parole et Silence et Université Catholique de Lille

En savoir plus
Le blasphème de JésusLe blasphème de Jésus
Les fondements bibliquesLes fondements bibliques
Entrer dans la foi avec la BibleEntrer dans la foi avec la Bible
Autre publication du père Jacques Bernard
Ressources théologiques et philosophiquesRessources théologiques et philosophiques